Le (gros) mot du mois : Burdigala

Bordeaux, capitale mondiale du vin, perle d’Aquitaine s’appelait à l’Antiquité Burdigala. L’origine de ce nom aux accents chantant est assez floue.
Les deux versions les plus répandues affirment que Burdigala était tantôt la contraction de deux mots grecs burgo et galatico, à savoir le «bourg gaulois» tantôt celle de deux mots aquitains: burd «boueux» et gala «abri» et qu’elle incarnait ainsi géographiquement son emplacement sur des marais. 
Autre hypothèse, la ville de Bordeaux tirerait son nom de deux petits cours d’eau, le Bourde et l’Iale. Il a ensuite évolué en Bordigala, puis Bordale en basque, Bordeu en gascon pour arriver à sa forme finale : Bordeaux en français.
A vous de choisir ! Que vous soyez Bordelais ou tout simplement intéressé par l’origine des mots, voilà de quoi briller lors de votre prochain apéro.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Vous aimerez aussi les articles suivants :

crackers ressurection

Nos crackers changent d’emballage !

La rentrée rime avec nouveauté ! Nous avons relooké nos emballages : plus clairs, plus impactants et plus gourmands.

Nous avons voulu gagner en lisibilité tout en valorisant davantage nos forces et notre engagement.

Ils arrivent petit à petit dans vos magasins préférés…Ouvrez l’œil !

Craquez pour notre newsletter !

Recevez chaque mois les actualités et aventures de RÉSURRECTION.