COPRODUIT , Kézako ?

COPRODUIT , Kézako ?

Quel est le point commun entre la drêche,
l’okara, la pulpe, le tourteau, le marc,
le moult, la mélasse, le lactosérum,
la bagasse ?

Outre leur nom un peu barbare, ce sont ce que l’on appelle des coproduits.
Et un coproduit, c’est quoi ?
Selon la définition de l’ADEME (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), un coproduit est une matière qui est créée au cours même du processus de fabrication d’un produit, que ce soit de façon intentionnelle ou non. Le coproduit est destiné à un usage particulier, distinct de celui du produit dont il est issu. 
Bref, c’est ce que l’on nomme plus communément un déchet ou un résidu destiné à la poubelle, à la méthanisation ou au mieux à l’alimentation animale.
Pas très appétissant tout ça, me direz-vous !

Et pourtant les coproduits sont souvent des pépites inexploitées !
Pour la plupart, ils sont riches en nutriments et offrent un concentré de saveurs gourmandes.
C’est là toute la raison d’être de Résurrection : inventer des recettes saines et gourmandes en ressuscitant de savoureux coproduits tels que les drêches de brasserie (orge malté issu de la fabrication de la bière) et le marc de pomme (résidu de pomme issu de la fabrication du cidre).

Et on ne va pas s’arrêter là… Le champ des possibles est ouvert ! 

 

 

Partagez et suivez nous !