Les drêches de brasserie

Les drêches de brasserie

 

Nos crackers Résurrection sont composés de drêches, vous êtes au courant ! Oui, mais est-ce que vous savez à quoi correspondent les drêches exactement, et quelles sont leurs vertus ?

Résurrection vous l’explique !

 

Pour bien comprendre ce qui compose les drêches de brasserie, il faut s’intéresser d’abord à la fabrication de la bière elle-même. Lorsqu’elle est artisanale, celle-ci n’est composée que de quatre ingrédients : du malt, de l’eau, des levures et du houblon.

 
 
 
 

Tout d’abord les céréales (orge, blé…) sont transformées en malt pendant l’étape du maltage. Pour cela, on fait germer les graines, puis on procède au à la torréfaction. On va alors chauffer les graines germées à très haute température, ce qui va éliminer les molécules de mauvais goût qui ont été créées pendant la germination . Ainsi, on obtient les arômes et la couleur souhaités pour la bière, qui varient selon le degré de torréfaction. Enfin, les radicelles sont retirées et le malt est prêt à être utilisé : il se présente en petits grains secs. Plus ils auront été torréfiés, plus la couleur des grains sera sombre, et plus la bière sera ambrée voire brune.

 

 

 La fabrication de la bière se fait ensuite en 3 étapes :

 

1/ Le brassage : Les grains de malt sont concassés et mélangés à l’eau. Ce mélange va être chauffé pour laisser les enzymes, l’amidon et les arômes s’échapper du malt, puis il est filtré. Les céréales solides, alors devenues des drêches, sont retirées de la préparation et utilisées pour l’alimentation animale ou pour la réalisation de co-produits : c’est là que nous intervenons pour les récupérer afin de fabriquer nos crackers ! Ces drêches sont pleines de protéines, de fibres et sentent bon la tartine grillée !

 

2/ Le houblonnage : Le mélange sans drêche appelé le moût va être chauffé à 100°C. C’est à ce moment-là que le houblon va être ajouté au mélange pour produire l’amertume de la bière  et participer à la bonne conservation de la bière car il empêchera des fermentations nuisibles.D’ailleurs, savez-vous à quoi ressemble le houblon ? C’est une petite plante herbacée vivace qui a des vertues médicales avérées !

 

 

3/ La fermentation : Les levures de bières sont ajoutées et transforment alors l’amidon en sucre, qui se transformera par la suite en alcool  et en CO2. A la fin de cette étape, la bière est prête à être dégustée !

 

 
 
 

Evidemment, c’est une version très simplifiée de la fabrication de la bière, mais maintenant vous comprenez à quelle étape de la fabrication nous récupérons les fameuses drêches que nous utilisons pour nos recettes de crackers !

En plus d’être délicieuses, les drêches de brasseries sont sources de protéines . Elles sont également riches en minéraux (calcium, phosphore, magnésium et silicium) à hauteur de 2 à 5% et en acides aminés essentiels. De plus, elles sont pleines de fibres (jusqu’à 50% de leur composition), ce qui est très bon pour le système digestif.

Cette composition varie évidemment en fonction de la variété de céréales utilisées, de la période de récolte, et du processus de fabrication tel que le maltage et le brassage.

Cependant dans tous les cas, la composition des drêches reste très saine pour votre santé et peu calorique. Cette matière qui est ensuite revalorisée dans un circuit d’économie circulaire est en plus respectueuse de notre planète !

 

Partagez et suivez nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *